ALAMBIKAJOIE

Le festival de la joie – ou “Alambikajoie”, pour les intimes –  c’était une parenthèse magique : Un cocktail de CNV, de créativité, d’authenticité et de liberté farouche.
L’occasion de “se déployer et se vautrer dans l’édredon cosmique de la joie” (c’est comme ça qu’a dit l’équipe comm’ qui s’est créée pour l’occasion) !

En 2021, de la Joie, on en avait besoin !

Et bien, en juin dernier, une vingtaine de girafon·nes d’Intériorité & Changements en ont fait tout un festival sur une semaine entière. 

C’était l’Alambik à Joie.

70 personnes ont pu vivre cette toute première édition, un sourire sérieusement accroché aux fossettes… et le résultat s’en fait encore sentir plusieurs mois après, c’est dire.

Et quoi de mieux qu’une immersion CNV dans les Ardennes pour nous guider dans cette aventure et nous procurer le cadre idéal à l’exploration, l’expérimentation et l’infusion de nos ressources intérieures en la matière !

Vous connaissez le château d’Assenois via les stages de CNV avec Thomas, peut-être aussi via le Carillon ou les rencontres HOPA, chant, clown, cuisine… 

L’auriez-vous reconnu là ?

Le château et ses environs, la forêt, les étangs, les maisons alentour… tout ça s’est transformé en un théâtre où s’est jouée une pièce grandeur nature en 5 actes.

Un Fil Rouge pour nous lier

Cérémonie d’inauguration

A la recherche de nos sources de joie profonde et nourrie d’une approche pédagogique et théâtralisée, la programmation nous a mené du plus profond au plus léger, du solide à l’éthéré… pour se relier à soi, aux autres, à la joie simple d’exister sous toutes ses facettes.

Une cérémonie d’introduction douce et réconfortante, puis chaque jour son thème d’exploration :

Jour 1: Enfant intérieur / Joie de l’Ancrage

Jour 2: Épreuves-Consolidation / Joie de l’Élan

Jour 3: Diversité-Entremêlement / Joie de l’Expansion

Jour 4: Inspiration-Expiration / Joie du Souffle

Jour 5: Célébrer-Proclamer / Joie de la Gratitude.

Enfin, au dernier matin, un rituel pour honorer nos trésors

“Ça ne s’explique pas, ça se vit !”

L’espace “Sieste poétique”

Plus concrètement, l’Alambikajoie, c’était quoi ?

Chaque matin, un texte déclamé pour nous plonger dans l’humeur du jour avant l’éveil corporel : temps de connexion à cette nature qui est nous.

Puis une session de CNV matinale animée par Thomas jusqu’au déjeuner.

Temps libre et ateliers d’expression/exploration artistique chapeautés par des participant.e.s.

Temps de débrief CNV en fin d’après-midi pour clore l’exploration et temps festif le soir pour reprendre nos folies.
Chaque fois, de délicieux repas préparés par une équipe de choc sous la houlette de Cécile et Pierre, aidé·es par des renforts de bénévoles.

Des chiffres, des chiffres !

Initiation au Fournil avec notre boulanger

Bref ! Alambikajoie, c’était une semaine hors du temps qui aura suscité un feu d’artifice d’inventivité et de chaleur.

ET aussi : 

1 an d’éclosion, 6 mois de travail, 4 weekends intensifs de préparation tous.tes ensemble, 6 groupes de travail thématiques et 1 équipe cœur au top, des “papillons”, des “lamas cosmiques”, des “alambikets” et “alambikettes”…

600 heures de zoom et coups de téléphone, 6782 km parcourus par l’équipe de prépa et les participants, 1322 câlins échangés (au moins), 200 litres de bière, 8 talkie-walkie bien jaunes, 3 boîtes de maquillage, 0 cas de covid, 6 pelotes de fil rouge devenues 1 natte de plus de 35m, 524 messages d’amour envoyés, 1 poney, 1 atelier sans rien du tout du tout, 14 danses traditionnelles wallones, 1 marché local de clôture, 15 boîtes de mouchoirs, 25 conversations avec Dieu, 26 versions du budget, 2 annulations de dernière minute, 2 participant·es de dernière minute, 1 spectacle de fin monumental, 427 noeuds au cerveau, 8425 photos, 35 heures de rush vidéo, 1 boulanger à roulettes, 40 participant·es, 5 bénévoles dédié.es, 23 équipier·es… sans compter : des statuettes, des pains, des chants, des pizzas, des danses, des massages offerts à l’équipe, des lumières roses et jaunes, des vocations sérieuses, des inspirations heureuses, des barbecues insolites… . 

Et tellement, tellement d’amour, et bien sûr, de Joie !

Et après ?

“Revenez , revenez ! ça doit continuer !”

Si toi aussi l’aventure t’appelle, si toi aussi tu veux contribuer au tissage d’un édredon cosmique et participer à la deuxième édition de l’Alambikajoie, n’hésite pas à envoyer un mail à avant le 3 janvier 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

D'autres articles