Le Carillon

Définition 

Le Carillon est un laboratoire d’intériorité citoyenne situé au Château d’Assenois, en Belgique. Il réunit des alumni des séminaires CNV d’Intériorité et Changements animés par Thomas d’Ansembourg et accueille toutes celles et ceux qui souhaitent vivre un espace de ressourcement, d’expérimentation créative et de (re)connexion au vivant.

Ce qui nous a réuni 

Comment faire grandir son intériorité afin de mettre le meilleur de soi au service du collectif ? Cet enjeux traverse nos stages avec Thomas et, l’espace d’une semaine, la vie à Assenois nous permet de vivre une autre humanité. Le Carillon, c’est l’idée un peu folle de prolonger et faire grandir cette “bulle d’humanité”, en collectif ! 

Notre ambition

A travers cette expérimentation collective, nous souhaitons vivre et faire vivre l’esprit de la CNV, pour apporter la preuve que c’est un outil à même de nourrir les transformations que nous voulons pour le monde comme pour nous-mêmes. 

Dans nos rêves les plus fous, le Carillon sera un jour à la croisée d’une école, d’un atelier d’artistes et d’un écolieu. 

Les piliers, fondations de notre maison commune 

Ce qui nous constitue

  1. Incarner et diffuser la CNV et l’intériorité citoyenne 

Émanation de la communauté Intériorité & Changements, le Carillon nous amène à partager l’esprit et les outils de la CNV au quotidien ainsi qu’à grandir sur le chemin de l’intériorité citoyenne, concept cher à Thomas d’Ansembourg qui signifie prendre soin de soi pour prendre soin de sa manière d’être au monde. 

  1. Solidarité et laboratoire de gouvernance partagée 

Dans cette aventure collective, nous sommes relié·es par un principe de solidarité : nous fonctionnons de manière horizontale, partageons les responsabilités & la charge financière du lieu, et sommes engagé·es les un·es envers les autres afin de faire vivre ce projet. 

Ce que l’on vient vivre 

  1. Vivre ensemble, être ensemble

Le Carillon est avant tout un lieu de vivre ensemble, où l’on s’offre un espace-temps de présence à soi et aux autres en toute simplicité, dans les moments du quotidien comme dans les éclats de folie douce. 

  1. S’ouvrir et rayonner

Le Carillon est également un espace ouvert, aussi bien aux alumnis qu’aux personnes extérieures. Les Carillonné·es peuvent y organiser des rencontres ou des stages afin d’y faire découvrir les sujets qui les animent (chant, danse, yoga, écologie, développement personnel, etc.). 

  1. La forêt elle aussi résonne

Au-delà d’une maison chaleureuse, se rendre au Carillon c’est aussi se connecter à la merveilleuse forêt d’Assenois : ses lacs, arbres, fleurs, castors et sangliers sont autant de rencontres possibles… que nous partageons avec les autres habitant·es du château !

  1. Notre île, notre refuge, notre retraite 

Le Carillon est un espace à soi suspendu dans le flux intense de nos vies agitées. On vient y retrouver la paix, le calme intérieur, un recul sur les choses. Une reconnexion à soi. 

Ce que l’on crée 

  1. Incarner la joie et la folie : les “allumé·es” !

Le chemin vers la joie est l’un de nos fils d’ariane. On y retrouve nos âmes d’enfants, des rires et des jeux rythment nos séjours et font pétiller les moments simples.

  1. Incubateur créatif, lieu aux milles expérimentations

Car c’est aussi ça qui fait battre nos cœurs et nos tempes au Carillon : la création, les aventures et l’imagination ! C’est un lieu où l’on vient donner vie à nos élans, individuels et collectifs : on vient pour s’inspirer, prendre un gros bol de joie et d’idéation, discuter, rêver et tester ! 

Notre histoire 

L’histoire commence en mars 2017, quand un panneau “À louer” cloué sur la porte de l’aile du château attire l’attention de quelques stagiaires. D’abord lancée sur le ton de la plaisanterie, l’idée de devenir “les colocs d’Assenois” germe sérieusement pendant le trajet retour vers Paris, avant de recevoir un écho favorable de la part d’une trentaine d’alumni d’Intériorité & Changements. 

Ni une, ni deux, la première saison du Carillon est lancée quelques mois plus tard. 

3 ans plus tard (en septembre 2020), la saison 4 est lancée pour 2 ans marquant un profond renouvellement dans le projet. Nos objectifs sont d’améliorer à nouveau l’aménagement des lieux, avec notamment à moyen terme la création d’un jardin en permaculture sur place et de faire la preuve que l’auto-gouvernance est possible pour un projet de cette ambition. 

Liens avec le collectif I&C 

Le projet du Carillon contribue pleinement à incarner la vision d’Intériorité & Changements. Il se veut un lieu-ressource pour tous les alumni du collectif et une opportunité de prolonger les connexions initiées durant les stages de CNV organisés par I&C au Château d’Assenois.

Concrètement, cela passe par : 

  • Des « atterristages » : la possibilité d’atterrir en douceur après un stage, d’avoir un sas de transition avant de repartir dans son quotidien
  • Des week-end de retrouvailles entre alumnis d’une même promo
  • Des séjours de rencontres et connexions interpromo
  • Des stages ou activités dont l’intention est connectée avec la vision du Carillon (ex : Université d’Eté de l’Ecologie/Rencontres HOPA, Jeu du Tao, etc.), destinés aux alumni et/ou ouvertes à tou·tes (hors I&C) 
  • et sûrement d’autres possibilités à imaginer ensemble ! Parlons-en 🙂 

Le Carillon vit grâce aux contributions – financières, matérielles et humaines – des alumni I&C. Nous accueillons ainsi volontiers tous les élans pour faire vivre le projet et sa raison d’être. Cela peut prendre de nombreuses formes : organisation de rencontres au Carillon, dons d’argent ou d’équipement, participation à des temps d’aménagement du lieu, mise à disposition de compétences (ex : permaculture), etc. 

>> Comment contribuer ? 


Foires aux Questions

Comment devenir membre du Carillon ? 

Il y a 19 personnes membres du Carillon à l’heure actuelle (décembre 2021). Nous sommes évidemment toujours ouverts aux alumni souhaitant rejoindre le projet ! Pour cela, nous avons prévu quelques étapes, afin que vous ayez la vision la plus complète du projet et de l’engagement qu’il sous-tend avant de faire le grand saut ! Voici :  

  1. Échanger avec un.e des carillonné.es autour du projet et de votre élan
  2. Se positionner via un formulaire en ligne (engagement jusqu’en décembre 2022)
  3. Avoir une discussion avec un.e autre carilloneur.se pour approfondir la motivation et offrir une autre vision du projet
  4. Enfin, votre candidature sera proposée au consentement collectif, suite à un débrief rapide de celle.eux avec qui vous aurez été en contact 🙂

A la fin de ce procès, vous aurez droit à une joyeuse cérémonie d’intégration, qui marquera votre adhésion au cadre (et démarrage des cotisations). Youpi !

Qui sont les membres du collectif ? 

Noémie Blaise

Elise Crunel 

Fanny Proux

Tatiana del Marmol 

Anne-Pauline Graf 

Oumi Guessous 

Tiffanie Joannier

Etienne Lecomte 

Capucine Meurette 

Aude Monier 

Timothée Pouzet 

Régis Pradal 

Diane Taïeb 

Frédéric Taïeb 

Julien Taïeb 

Aurélia Trombini 

Marianne Ralu 

Jean-David Veujoz

Valérie Zoydo 

Et une pensée affectueuse pour tous les anciens et anciennes qui ont contribué à faire vivre ce projet : 

Boris Cailloux 

Ivan Calbérac 

Christophe Cesetti 

Ericka Cogne 

Thomas Crosset 

Caroline Delboy 

Simon Dinin 

Hanieh Hadizadeh 

Tiffanie Joannier 

Marianne Leenart 

Olivier Maurel 

Adrien Maurin 

Nathan Obadia 

Iris Panissier 

Séverine Pelleray 

Laura Thierry 

Georges Rizk 

Jérémy Rouchon 

Carine Sit
Emma Stokking 

Quel est le modèle économique du projet ? 

Le budget mensuel du Carillon est d’environ 1400€, comprenant le loyer et les charges (eau, chauffage, assurance, petits travaux et réparation, équipements). 

Ces frais sont couverts par : 

  • Les cotisations des membres du Carillon : environ 600€ par mois 
  • Les nuitées payées par les personnes extérieures au projet : 25€/nuit
  • Les dons 

A combien s’élève le montant de la cotisation Carillon ?

> Pour devenir Carillonné.e, la cotisation est en participation consciente avec un minimum de 30€/mois (possibilité de défiscaliser les dons !). Ces mensualités ne couvrent donc pas la totalité du loyer et des charges, les nuitées des personnes accueillies, les dons ou les événements sur place nous permettent d’arriver à l’équilibre. 

> Nous avons signé un bail auprès de Thomas d’Ansembourg, et nous sommes engagé.es solidairement, les un.es envers les autres afin de s’assurer de couvrir le reste des charges. 

Concrètement, c’est comment ? à quoi ça ressemble ? 

Le Carillon fait environ 200 m² (hors jardin de 100 m² et hors forêt d’Assenois ;), sur 3 étages : 

  • Au rez-de-chaussée : grand salon avec cheminée, cuisine et salle à manger, pièce rangement-buanderie, toilettes
  • 1er étage : 1 grande pièce bureau/dortoir (10×4), 1 salle de bain avec baignoire et toilettes, 1 chambre avec salle de douche et toilettes, 1 couloir donnant sur 2  grandes chambres 
  • 2e étage : 1 grand dortoir, 1 salle de bain avec douche, toilette
  • 3e étage : le carillon (non aménagé)

Combien de personnes peuvent séjourner au Carillon en même temps ? 

Avec ses 3 chambres et 2 dortoirs, le Carillon peut accueillir confortablement une quinzaine de personnes (et jusqu’à 20 personnes en se serrant un peu).

Quels types de séjour le Carillon peut-il accueillir ? 

Les Carillonné·es peuvent y organiser des rencontres ou des stages afin d’y faire découvrir des sujets qui les animent, sur des sujets très divers : chant, danse, yoga, écologie, développement personnel, etc. 

Pour l’instant y ont été majoritairement organisés des séjours allant de 3 à 5 jours. En termes logistiques, il est possible de voir avec Cécile pour une prise en charge des repas, ainsi qu’avec Catherine, pour le ménage et la préparation des chambres. 

Bref, il n’y a pas de critères stricts sur ce qui peut être organisé ou pas au Carillon, le mieux c’est d’en parler avec nous !

Comment venir au Carillon ? 

Le Carillon se situe sur l’une des ailes du Château d’Assenois, au 45 rue de la Gaume à Léglise (6860) en Belgique. Pour venir, plusieurs options : 

  • Accès en voiture depuis Paris : compter environ 300 km – 3h30. En venant du Nord (Neufchâteau), continuer sur la grande rue d’Assenois jusqu’après l’église, et tournez à droite juste avant le panneau “limité à 70”.
  • Accès en train : les gares à proximité sont les suivantes : 
    • Longlier-Neufchâteau (10 min du Château d’Assenois)
    • Marbehan (15 min – 13 km)
    • Libramont (20 min – 18 km) 
    • Luxembourg (45 min) 
    • Sedan (55 min)

Depuis Paris : 

  • ligne Paris-Bruxelles = 1h30 + Bruxelles-Libramont = 2h30
  • ligne Paris-Luxembourg = 2h15 + Luxembourg-Marbehan = 40 min

Comment vous organisez-vous entre membres du Carillon ?  

> La Carillon expérimente sur les fonctionnements collaboratifs depuis 3 ans avec des succès mais aussi des écueils, le tout accompagné de beaucoup d’apprentissages ! 

> A ce jour, notre média de communication central est un groupe whatsapp. 

> Nous nous réunissions également par Zoom un dimanche tous les deux mois, pour nous reconnecter ensemble, et parfois aussi aborder quelques sujets sérieux.

> Nous fonctionnons ensuite par groupes de travail, qui se forment au gré des besoins et des élans des Carillonné.es : vision commune, communication externe, prix des nuités, embellissement, unbording, etc. Chaque groupe est libre de son fonctionnement interne, et présente ses avancées et propositions au reste des Carillonné.es.

> Les décisions, autant que faire se peut, sont prises au consentement : lorsqu’une proposition est faite, elle est validée si personne ne présente d’objection. S’il y a objection(s), la proposition est retravaillée jusqu’à la levée de toutes les objections. 

> Nous avons également établi des règles de vie propres à la gestion collective du lieu (calendrier de réservation, prix des nuités, accueil de personnes extérieures).


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

D'autres articles